100 millions pour le monde associatif : notre appel entendu.

Mis à jour : sept. 28

Sarah El Haïry, secrétaire d'Etat à la jeunesse et à l'engagement, a annoncé la mobilisation de 100 millions d'euros pour les associations, en complément du plan de relance.


J'avais signé, avec plusieurs collègues, il y a deux semaines, un courrier interpellant le gouvernement au sujet de la fragilité du secteur et demandant l'augmentation du Fonds pour le développement de la vie associative.


Cette annonce s'inscrit dans une volonté de soutenir le tissu associatif qui a subi de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire et du confinement.

La crise sanitaire a brutalement atteint les associations dans leur fonctionnement : certaines associations ont été amenées à s'engager intensivement pour lutter contre les problématiques causées directement par le confinement.


D'autres ont été contraintes à arrêter brutalement leur activité : 50% d'entre elles ont perdu leurs revenus.

Il est indispensable d'apporter aux associations, qui représentent en France 22 milliards d'actifs et un budget annuel de 170 milliards d'euros, un soutien. Il en va de la richesse de notre tissu associatif.

  • 45 millions d'euros vont être consacrés à l'aide aux trésoreries d'associations par le biais de France Active. Cette mesure s'adresse à toutes les petites structures et intervient en support pour les besoins du quotidien et à la reprise de leur activité ;

  • 40 millions d'euros vont cibler les structures plus importantes pour renforcer leurs fonds propres et leur permettre d'investir dans des projets de long terme et d'accéder au crédit ;

  • Nous déployons également le projet "compte-asso" pour faciliter la vie des dirigeants associatifs. Ce dispositif leur permettra d'éviter de reconstituer pour chaque demande les mêmes dossiers administratifs.

  • 15 millions d'euros seront affectés au Fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire pour le renforcement des effectifs pour permettre la conduite de projets spécifiques.

Ces mesures interviennent en complément des mesures déjà déployées par le Gouvernement :

  • Le plan de relance qui soutient notamment les secteurs du tourisme, de l'aide aux personnes vulnérables, de la culture, du sport ;

  • Le prêt garanti par l'Etat ; 

  • Le chômage partiel, pour les associations qui ont des salariés.

Posts récents

Voir tout

©2020 par Cécile Delpirou. Créé avec Wix.com