Charnier de Gentelles : commémoration et devoir de mémoire

J'étais ce lundi 31 août au Monument aux Morts de Boves pour célébrer la libération de la commune en 1944, puis au charnier de Gentelles, lieu chargé d'émotion, pour commémorer la mémoire de 27 résistants. Torturés, fusillés et déposés dans des fosses en septembre 1944, il est nécessaire de se souvenir de ces combattants de la liberté.





©2020 par Cécile Delpirou. Créé avec Wix.com