Question écrite : Revalorisation des professionnels du secteur social et médico-social

Madame Cécile Delpirou appelle l’attention de M. Le ministre des Solidarités et de la Santé sur la situation des professionnels sociaux et médico-sociaux.

Le Ségur de la Santé a eu le grand mérite d’offrir une revalorisation salariale aux personnels des hôpitaux publics, étendue aux professionnels des établissements sociaux et médico-sociaux rattachés à un établissement public.

Or, l’immense majorité des professionnels du secteur médico-social travaille dans des établissements privés à but non lucratif. Ils se sont largement mobilisés depuis le début de la crise sanitaire pour l’accompagnement des personnes âgées, handicapées, en situation de grande précarité, ou encore pour les jeunes placés auprès de l’Aide Sociale à l’Enfance et les majeurs protégés.

Ils se sentent aujourd’hui « oubliés », malgré la mission confiée à Michel Laforcade pour envisager la revalorisation des salaires de ces professionnels, dont ils redoutent qu’elle ne concerne finalement qu’une petite partie d’entre eux.

Ce décalage entre public et privé crée une difficulté supplémentaire pour les établissements privés à but non lucratif, notamment en termes d’attractivité, et met en péril l’accompagnement des publics concernés, pourtant plus essentiel que jamais.

La Députée souhaite donc relayer les inquiétudes du secteur et interroge le Ministre sur les garanties qu’il pourrait lui apporter quant aux mesures envisagées pour la revalorisation de tous les professionnels du secteur social et médico-social.



1 vue0 commentaire